Êtes-vous vraiment prêt à faire des Relations Presse pour votre restaurant ?

Êtes-vous vraiment prêt à faire des Relations Presse pour votre restaurant ?

Le lancement d’une campagne de Relations Presse pour son restaurant, sa boutique ou sa marque, demande quelques conditions pour être utile et efficace. Découvrons quels sont les pré-requis pour démarrer une campagne RP. 

LES INVITATIONS

ACCEPTER D'INVITER LES JOURNALISTES

Pour permettre aux journalistes et aux influenceurs de découvrir l’univers de votre restaurant, votre pâtisserie ou les produits de votre marque, il faut accepter de jouer le jeu des invitations ou des gratuités.

De plus en plus rares sont les rédactions qui octroient un budget à leurs journalistes pour découvrir de nouveaux établissements. Ainsi, si l’invitation ne provient pas de vous, il y a malheureusement peu de chances pour que ces derniers vous rendent visite. Ultra-sollicités, ils se rendront peut-être chez l’un de vos concurrents qui les invite.

N’oublions pas non plus les pigistes (journalistes freelance) qui bien souvent rédigent des articles puis les proposent aux rédactions. Ne pas inviter cette catégorie de journalistes (qui ne bénéficient pas de l’appui d’une rédaction et ne vivent pas toujours très bien de cette activité), c’est encore une fois se fermer la porte à de potentiels articles.

Il en va de même pour les chocolats, pâtisseries et produits d’épicerie fine, les faire livrer aux rédaction par un service coursier est indispensable.

Lorsque vous prévoyez un budget communication, calculez les honoraires de votre Attaché.e de presse mais incluez-y également le coût de ces invitations & gratuités. Cela évitera toute mauvaise surprise.

RP restaurant

FAITES CONFIANCE À VOTRE RP

Après avoir déterminé ensemble le type de medias importants pour votre restaurant, votre attaché.e de presse vous adressera des journalistes à recevoir gracieusement. Il/elle détermine la pertinence d’une invitation en fonction du support du journaliste, sa diffusion, son lectorat par rapport à votre cible de clientèle…. Son rôle est de faciliter la mise en relation avec des personnes influentes, très sollicitées, et qui vous assureront probablement une belle visibilité.

Faites confiance à votre prestataire. Si vous déléguez la communication de votre établissement, c’est sûrement qu’au-delà du temps que cela requiert, vous n’en maîtrisez peut-être pas tous les ressorts. Si viser les grands médias nationaux est légitime, considérez des supports plus modestes. Un micro-influenceur ou un journaliste local parle potentiellement à votre coeur de cible. Mieux vaut viser peu mais bien que de noyer votre message dans la masse.

Si vous gardez votre libre arbitre sur les invitations auxquelles donner suite, considérer une personne comme pas assez importante ou l’imaginer comme un profiteur qui vient manger à l’oeil, c’est ne pas considérer la pré-sélection établie par votre RP ni envisager le potentiel gagnant-gagnant d’une invitation.

Les influenceurs ou journalistes qui prennent le temps de venir jusqu’à votre établissement sont curieux, vous aurez alors l’occasion d’échanger avec eux, d’en dire plus sur votre démarche en leur permettant de découvrir votre univers. Ils créeront ensuite du contenu de qualité et personnalisé qui résonnera auprès de leur audience. Vous pourrez alors partager l’article sur vos réseaux sociaux, créant ainsi une sorte d’approbation de la part de ces spécialistes, rassurante pour ceux qui le liront.

Respectez l’engagement pris avec votre attachée de presse de recevoir ces personnes dans les meilleures conditions. N’oubliez pas que son précieux réseau s’est construit sur le professionnalisme et la confiance établie dans le temps avec les journalistes

QUI AIME MANGER SEUL ?

Je parie qu’il vous arrive rarement d’aller vous attabler seul au restaurant ? Eh bien c’est pareil pour le journaliste. Même s’il vient dans le cadre de son travail, c’est toujours plus agréable pour lui de venir accompagné. Cela lui permet au passage de goûter plus de plats à la carte et donc de mieux connaître votre cuisine.

Veillez donc à bien prévenir tout votre personnel de la venue d’un.e journaliste / influenceur et vérifiez avec l’Attachée de presse ce qu’inclut cette invitation : un menu, un repas pour 2, avec ou sans vin…

En anticipant, vous éviterez les incidents diplomatiques !

ÊTRE DISPONIBLE

Si la plupart des actions RP pourront se faire sans vous (diffusion d’informations, envoi de visuels, communiqué de presse…), il faudra quelque fois vous rendre disponible. Vouloir être visible dans les médias implique de dégager du temps en dehors des services, pour répondre à des interviews mais aussi réaliser des plats pour des reportages photos, des tournages vidéo… 

Il faut avoir conscience de la disponibilité que cela peut demander et être à l’aise à l’idée de se faire filmer ou photographier.

Idem pour les échanges avec votre prestataire, si votre attaché.e de presse prendra le soin de vous téléphoner hors service et a bien conscience que vous n’êtes pas toujours derrière un ordinateur, n’oubliez pas de répondre aux e-mails dans un délai raisonnable, idéalement dans les 24h. Vos réponses sont parfois indispensables à l’avancée du travail. Le temps passé à vous relancer, c’est autant de temps qui n’est pas consacré à faire des relations presse pures.


DE JOLIES PHOTOS !

Il vous est déjà arrivé de saliver à la vue de la photo d’un plat dans un livre de cuisine, sur Instagram? Avant le goût, la vue est le premier sens sollicité.

Il faut donc savoir mettre en avant sa carte avec de jolies photographies réalisées par un professionnel. La photographie culinaire demande un savoir-faire particulier. Ne vous improvisez pas photographe, acceptez d’investir dans un shooting. Photos de plats, de la salle dressée, du chef…cela vous coûtera entre 300 et 700€ et vous pourrez exploiter les photos sur votre site internet, vos réseaux sociaux et donc les mettre à disposition de la presse.

Là encore, toutes les rédactions n’ont pas de photographes attitrés et disposer de ces images est un gain de temps pour tous. C’est même quelques fois, la condition pour obtenir une publication (avouez qu’un article sur un restaurant sans photos, ça donne moins envie!).

Assurez vous donc d’être en accord avec ces principes (invitations, exposition, disponibilité…) et de solliciter toutes les personnes concernées pour ne laisser la place à aucun malentendu.

Le serveur qui apporte la note à la fin du repas à une blogueuse invitée, le journaliste qui se présente avec un accompagnateur sans avoir prévenu, le chef qui de mauvais poil se montre froid avec le journaliste… c’est embarrassant pour tout le monde !

Vous l’avez vu, sans votre implication totale, votre attaché.e de presse aura toutes les peines du monde à effectuer convenablement sa mission.Si vous êtes à l’aise avec les conseils cités ici, vous êtes prêt à vous lancer dans les Relations Presse. Vous mesurez l’engagement, la disponibilité et l’investissement que demande une campagne RP. Il est donc temps de vous lancer !

Si vous voulez profiter des bénéfices d’une campagne RP, je peux vous aider.

Offert !

Facebook Comments

Marine Benady

Attachée de presse culinaire freelance. J'aide les restaurateurs et marques culinaires à être visibles dans les médias.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.