Les 5 photos qu’il vous faut impérativement pour votre business food

Les 5 photos qu’il vous faut impérativement pour votre business food

La communication culinaire passe immanquablement par le visuel. On salive en premier lieu avec la vue. Par conséquent, pour susciter l’envie et convaincre vos clients, il vous faut des photos de vos plats ou produits mais pas seulement… pour qu’ils se projettent et s’identifient, il faut également qu’ils puissent comprendre, savoir qui est derrière ou quel univers vous guide.

Utilisées sur vos supports de communication ou mises à disposition des médias, voici  les 5 photos indispensables pour votre restaurant ou votre marque gourmande :

1. VOS PRODUITS / PLATS

photo de plat

Pour des produits gourmands, une pâtisserie, une chocolaterie :

  • il faut ce que l’on appelle des photos “packshot” de vos produits. Cela signifie des photos du produit, sur fond blanc. Afin qu’elles puissent être détourées et utilisées si besoin, sur d’autres supports
  • on peut aussi prévoir des photos “lifestyle” donc dans un cadre plus vivant, des rappels des ingrédients de la recette, des éléments de décoration, une ambiance qui rappellent l’esprit de votre marque

Pour un restaurant il faut a minima, avoir des photos du 3 ou 4 plats vu du dessus.

2. LE/LA CHE.FE

Les lecteurs aiment bien savoir quels visages humains se cachent derrière une marque. N’ayez pas peur de vous montrer ou montrer vos équipes. Voici les différents portraits de votre chef.fe qu’il est bon d’avoir à disposition :

  • en tenue de cuisine, dans la salle de restaurant, de façon posée, accessoire à la main ou comme ici avec un ingrédient représentatif
  • en action, en train de cuisiner, dresser une assiette…
  •  éventuellement, une photo plus naturelle, en tenue de ville, en train de toucher ou sentir des produits, au marché ou chez un fournisseur par exemple

3. LES FONDATEURS

S’ils diffèrent du/de la chef.fe, il est important d’avoir des portraits des fondateurs de la marque ou de l’établissement.

On peut penser à un portrait dans un lieu neutre, dans l’atelier, l’établissement en question ou des bureaux qui symboliseraient la marque.

Il faut penser à des photos des fondateurs seuls et avec le/la chef.fe.

Attention la photographie culinaire et la photo portrait ne demandent pas les mêmes compétences, il faut veiller à trouver un ou différents prestataires qui aient ces connaissances.

4. LE LIEU

Pour un  restaurant :

  • des photos du restaurant avec sa devanture, vu de l’extérieur
  • des photos de la salle dans son ensemble, vide
  • une table dressée
  • des détails de décoration, de matières, des photo qui reflètent l’ambiance du lieu…

Pour des produits :

  • une boutique ou un lieu de fabrication qui peut symboliser la marque : un atelier, une cuisine ou encore des bureaux joliment décorés (dans ce cas plutôt pour des portraits des créateurs)

5. DES PHOTOS TEMPORALISÉES

Pour les réseaux sociaux comme pour la presse, il peut être judicieux d’avoir des photos plus adaptées à une saison. On pense à noël naturellement mais on peut penser à des photos adaptées à chaque période de l’année :

  • printemps : pâques, agneau, asperges, chocolat, muguet…
  • été : fruits rouges, boissons fraiches, glaces, cocktails, recettes légères
  • automne : champignons, marrons…
  • hiver : noël, sapin, neige….

En possédant ces 5 photos, vous pourrez couvrir les différents besoins que vous pourriez rencontrer en terme de communication. Vous pouvez réaliser un shooting par an ou tous les 6 mois en anticipant toutes les photos nécessaires. Cela vous permettra de gagner du temps et de l’argent, le jour où vous aurez réellement besoin d’un visuel particulier puisqu’il aura déjà été prévu lors d’un gros shooting.

Facebook Comments

Marine Benady

Attachée de presse culinaire freelance. J'aide les restaurateurs et marques culinaires à être visibles dans les médias.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.