fbpx
outils RP

Les 3 outils qu’il vous faut pour vos Relations Presse & Influenceurs

Engager une campagne de Relations Presse pour son restaurant ou marque culinaire nécessite quelques outils. Ils facilitent le travail des médias et donnent des éléments important aux journalistes, leur permettant de gagner du temps.

1. UN DOSSIER DE PRESSE

Il s’agit d’une présentation sur une dizaine de pages de votre entreprise, ses valeurs, son savoir-faire, ses fondateurs, l’offre… On y donne des informations “froides”, pas datées, qui sont toujours valables 6 mois après. 

L’autre volet important, ce sont les photographies qu’il contient, elles doivent susciter l’envie et attirer en un coup d’oeil.

Attention, il ne s’agit pas d’un catalogue marketing promotionnel, le journaliste doit pouvoir tirer du Dossier de Presse, des informations factuelles et nourrir son article avec. Il faut donc veiller au ton utilisé et à la tournure des phrases. Par exemple on évitera “Venez goûter le meilleur bibimbap de Paris” auquel on préfèrera “Le chef, qui a fait sa réputation grâce à sa recette de bibimbap, propose une cuisine aux influences variées”

2. UN COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Contrairement au Dossier de Presse, ce format informe d’une actualité précise. Il doit tenir en une page et doit apporter une information principales. Une astuce simple pour y parvenir, répondre aux 5W (en anglais) :

  1. Qui (who)
  2. Quoi (what)
  3. Pourquoi (why)
  4. Où (where)
  5. Quand (when)

auxquels peuvent s’ajouter parfois comment Combien, Comment…

Le communiqué de presse délivre une information datée, ponctuelle, par exemple,
pour des produits culinaires : le lancement d’un nouveau produit, le référencement dans un nouveau point de vente capital,
pour un restaurant : l’ouverture de votre établissement, une nouvelle carte, l’ouverture de la terrasse

Il doit contenir une photo et un contact privilégié pour poser des questions éventuelles.

3. DES PHOTOS PROFESSIONNELLES

Indispensables, au 1er abord, c’est elles qui vont valoriser votre entreprise. Investissez dans un shooting professionnel avec un photographe culinaire qui demande des connaissances très spécifiques en terme de lumière, contraste, dressage…

Si vous êtes entrepreneur culinaire, il vous faut des photos “packshot” (visuels du produit seul sur fond blanc) et des visuels “lifestyle” avec une ambiance en accord, plus vivantes
Si vous tenez un restaurant, il vous faut des photos de la devanture, des photos d’ambiance de la salle, des détails de décoration, 4 ou 5 photos de plats différents, une photo du chef et des fondateurs et éventuellement de l’équipe, si vous souhaitez la mettre en avant.

Ces photos pourront servir à votre site Internet, vos réseaux sociaux et pourront être mis à disposition des journalistes. Une jolie photo peut déclencher une parution.

Attention, les photos doivent impérativement d’être HD (haute définition) et mentionner le crédit du photographe.

Lire aussi “4 conseils de photographes culinaires pour réussir ses photos”

Voilà les 3 éléments qui composent un “kit presse”. Leur visée est de faciliter la rédaction éventuelle d’un article aux journalistes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :