Les 4 erreurs courantes des restaurateurs en communication

Les 4 erreurs courantes des restaurateurs en communication

Ouvrir son propre restaurant est pour beaucoup la réalisation d’un rêve. Mais être restaurateur est un métier exigeant où l’on est confronté chaque jour à un tas de paramètres inconnus. Alors comment faire les bons choix et éviter les erreurs de débutant ? Voici les 4 erreurs les plus courantes, à éviter absolument, quand on ouvre son restaurant.

1. TOUT MISER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Oui les réseaux sociaux, c’est magique! Vous avez à portée de clics des milliers de clients potentiels, vous voyez votre communauté grandir sans dépenser un euro MAIS le hic c’est cette communication émane de vous ! Eh oui, comme la publicité, les e-mails, les flyers, les SMS, toutes ces actions marketing proviennent de vous et par conséquent, vous avez beau vanter les mérites de votre cuisine, votre discours n’est pas forcément des plus objectifs ! Toutes les études le prouvent, l’influence qui provient des médias est plus efficace.

Les parutions dans les médias apportent un capital confiance et de la crédibilité à une entreprise. Pourquoi ? Car ces informations sont véhiculées par une tierce personne qui se pose en “juge” et valide votre établissement. Cela rassure les gens et rend votre entreprise sympathique. Une campagne de relations presse est donc le moyen le plus efficace de toucher votre clientèle cible et de la faire venir dans votre restaurant.

2. CROIRE QUE LES RELATIONS PRESSE SONT RÉSERVÉES AUX AUTRES

Nombreux sont les restaurateurs qui pensent que les Relations Presse sont le privilège des restaurants gastronomiques ou de ceux qui peuvent se permettre de payer des agences… Et c’est dommage car ils se passent d’un moyen extrêmement puissant pour toucher leur clientèle. J’ai une bonne nouvelle : les RP ne sont l’apanage de personne !

Ces idées reçues sont souvent liées à 2 raisons :

  • Ces restaurateurs pensent que leur établissement n’est pas assez prestigieux pour paraître dans la presse, qu’il faut du luxe et du très haut de gamme pour intéresser les journalistes
  • Ils pensent également que les Relations Presse coûtent cher, sont hors de portée en dehors des tables gastronomiques

Déconstruisons ces mythes !

  • Les journalistes s’intéressent à toutes sortes d’établissements pour peu qu’ils aient des informations pertinentes à se mettre sous la dent, de la nouveauté, du jamais vu, de la qualité
  • Le coût :
    • Il n’est pas indispensable de faire appel à une grosse agence pour faire une campagne RP, des freelances peuvent réaliser ces prestations pour un tarif plus abordable. 
    • Pensez investissement ! Il faut accepter de dépenser pour mieux gagner. Une campagne coûte de l’argent? Elle peut rapporter bien plus!
erreur restaurant communication

3. PENSER QUE L'ON PEUT TOUT FAIRE TOUT SEUL

La communication prend du temps, beaucoup de temps ! Pour mettre en place les outils, apprendre à s’en servir, gérer ces tâches au jour le jour… tout cela est chronophage et bien souvent incompatible avec le rythme de vie des restaurateurs. Ce que je constate très souvent, c’est que les outils de communication sont utilisés dans les premiers mois de vie d’un restaurant puis abandonnés par manque de temps ou de méthode. Ne pas savoir tout faire est normal et choisir de se former ou de déléguer est une première étape vers l’acceptation d’une information capitale : vous NE POUVEZ PAS être partout à la fois !

Ce n’est pas pour rien si certains établissements ont leur propre service Marketing ou Communication ou délèguent ces fonctions à des prestataires. Ils mesurent ce que peuvent rapporter toutes ces actions de communication si elles sont gérées sur le long terme.

Lire aussi « Les 5 applications des restaurateurs pour être plus productif »

4. VOULOIR ALLER PLUS VITE QUE LA MUSIQUE

Comme on vient de l’évoquer, faire de la communication prend du temps. Mais obtenir des retours sur investissement également ! Il est normal de ne pas mesurer immédiatement les effets de sa communication. Vous n’êtes pas seuls sur le marché et cela demande de la patience si l’on veut toucher les bonnes personnes : journalistes, influenceurs, clientèle… 

Que vous souhaitiez rentabiliser très vite vos efforts ne doit pas vous faire perdre de vue que ces gens n’ont qu’une bouche et qu’un agenda. Accordez leur de ne pas vouloir se précipiter chez vous, que vous ayez investi de l’argent ou non.

À moins d’avoir déjà une certaine notoriété médiatique, l’attrait des gens pour qui vous êtes et ce que vous proposez n’est pas évidente, la confiance doit se gagner. N’oubliez pas que les chefs ou restaurants déjà connus ont eux aussi très certainement attendu longtemps avant d’être dans la lumière.

Dans le cadre des Relations Presse, par exemple, il est important d’apporter régulièrement de nouveaux angles de sujets aux journalistes afin qu’ils pensent à une façon adéquate de traiter de votre restaurant.

Prenez le temps de déployer votre stratégie de communication puis prenez du recul et regardez le chemin parcouru après 2 ou 3 mois. Vous remarquerez certainement que vous avez des résultats bien meilleurs que ce que vous ne pensiez. En regardant des données clés, cela devrait vous éclairer sur l’efficacité de vos stratégies et sur les efforts qu’il reste encore à mener.

Faites vous l’une de ces erreurs ? Est-ce que vous vous reconnaissez dans l’une de ces pratiques ?

Facebook Comments

Marine Benady

Attachée de presse culinaire freelance. J'aide les restaurateurs et marques culinaires à être visibles dans les médias.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.