Je suis Marine Benady, Attachée de presse culinaire freelance, depuis 2014.

J’aide les restaurateurs, artisans et marques culinaires à développer leur notoriété en étant présents dans les médias.

√ De salariée à entrepreneuse 👩‍💻

Mai 2014 : je demande une rupture conventionnelle à mon employeur pour me spécialiser dans le secteur qui me fait rêver, la gastronomie. 

Les foodies n’ont pas encore envahi Instagram et l’émission Top Chef 👩‍🍳 n’a pas le succès d’audience qu’elle connaît aujourd’hui… pourtant quelque chose me pousse à tenter l’aventure entrepreunariale. 

Après 8 ans dans la communication (attachée de presse dans les médias, community manager pour des spiritueux…), je quitte donc le monde de l’entreprise pour lancer mon activité de conseil en communication dans le culinaire.

√ Fédérer et réseauter 👥

En 2017, je lance un réseau d’entrepreneurs dans ma ville. 2 ans et des dizaines d’évènements (meetup, ateliers, business speed datings…) plus tard, il y a plus de 300 membres mais une envie profonde m’anime d’aider les gens qui font du bien-manger un leit-motiv.

√ La Food, la food, la food 🍜

En 2019, toujours portée par l’envie d’aider les autres et de partager ce que j’aime, je lance le groupe Facebook « Communication Culinaire » pour venir en aide aux food entrepreneurs.

J’intègre La Frégate, un incubateur dédié à la restauration, pour y donner un workshop sur la Communication chaque trimestre.

À l’été 2020, je crée le 1er collectif de freelances 100% food.

Après 6 ans d’activité, forte de mon solide réseau dans la presse, je suis heureuse d’avoir accompagné et contribué au succès d’établissements, d’artisans des métiers de bouches, chefs, pâtissiers, chocolatiers et marques culinaires de renom.

Mon énergie me porte vers des projets qui font sens autour de l’écologie, le bio, le local, le raisonné, le zéro déchet et j’ai à coeur d’accompagner ces clients là. 

5 choses fun sur moi !

→ Je mange bio et j’essaye de générer de moins en moins de déchets depuis la lecture de Zéro Déchet par Béa Johnson

→ Je fais partie de ces personnes de mauvaise humeur quand elles ont faim

→ J’ai une collection un peu folle de livres de cuisine (mon père est libraire et mon frère est chef de cuisine…)

→ On dit de moi que je suis très à l’écoute de l’autre et que j’ai un bon esprit d’analyse

→ Rares sont les jours sans chocolat


Interviews et Portraits...