4 conseils pour créer facilement la newsletter de votre restaurant

Je vous expliquais dans un précédent article comment récolter les adresses e-mail de vos clients.
Maintenant que vous avez constitué une base de données, que faire de ces adresses ?

Une newsletter ! Complémentaire de vos réseaux sociaux, le mail d’informations vous permettra d’atteindre un objectif précis : booster un taux de remplissage, annoncer un changement… Le bénéfice, c’est qu’il aura un impact beaucoup plus fort puisqu’il arrive directement dans la boite mail de vos clients. Il faut donc maximiser les chances d’être lu. Voici quelques astuces :

1. Quelles informations ?

La newsletter permettra de rappeler votre existence à votre clientèle mais que leur raconter ?

● La meilleure raison de leur écrire est de leur annoncer une bonne nouvelle : une distinction dans un guide, l’ouverture de la terrasse, la mise en ligne d’un module de réservation web, un service de livraison… Ce qui leur facilitera la vie ou confirmera votre talent, sera forcément attrayant pour la clientèle.

● Plutôt que de simplement vanter les mérites de votre cuisine (ce qui pourrait paraître pompeux), adossez-vous à des rendez-vous saisonniers : la mise en place d’un menu spécial pour la Saint-Valentin, un rappel de la fête des mères qui arrive bientôt, l’ouverture des réservations pour le jour de l’an…

● Vous pouvez également parler des évènements spéciaux à venir: la fête de la gastronomie, un dîner à 4 mains, une dégustation de produits de l’un de vos fournisseurs, une promotion, un changement de carte… Autant d’occasions qui devraient appuyer votre volonté de vous renouveler et par la même occasion, mettre en joie vos clients.

Une nouvelle carte

2. Comment bien rédiger votre mail ?

La forme et le fond vont de pair. Adoptez un ton professionnel mais surtout, qui vous ressemble ! C’est l’occasion d’affirmer votre identité. Voici quelques clés pour construire au mieux votre mail :

● Un titre accrocheur qui donne envie d’ouvrir le mail. Attention à ce qui pourrait faire passer votre mail en spam : les termes comme « gratuit », « promotion », l’usage de MAJUSCULES et l’abus de ponctuation (!!!)

● Tant que possible : une information à la fois. Ne noyez pas les lecteurs sous des tas de données, horaires, tarifs qui diffèrent et vont rendre le tout confus. Soyez clairs et concis.

● De jolies photos mettant en avant vos plats, le chef (les visages rendent le mail plus humain), une belle terrasse ensoleillée… Autant d’images qui aideront le client à se projeter dans votre salle de restaurant.

● Un « call to action » en lien avec un objectif établi précédemment (booster le taux de remplissage au déjeuner, une annonce particulière, rappeler l’existence d’un service voiturier). Terminez votre mail par cette invitation à l’action : « Réservez maintenant » / « Découvrez notre nouvelle carte » etc… avec les liens adéquats.

● Les infos indispensables : votre adresse, téléphone, site web, réseaux sociaux, lien de réservation. On ne fait l’impasse sur aucune de ces données ! Obligatoire légalement, vous devez ajouter à toute newsletter, un lien permettant le désabonnement de cette mailing list (il vous faudra déclarer gratuitement votre fichier à la CNIL).

Ci-dessous un bon exemple de mail.

Un titre clair, une information principale et un joli visuel

3. Quels outils ?

Il existe des outils simples qui vous permettent d’importer la base de données que vous aurez créée (sur un tableau excel, idéalement).

Je vous recommande MailChimp, si vous préférez une version française Mailjet sera également très bien. Les versions gratuites suffisent pour l’usage que vous en ferez. Elles permettent généralement de personnaliser le design de votre newsletter, de l’envoyer à un grand nombre de contacts en évitant de tomber dans les spams mais aussi de visualiser des statistiques simples comme le nombre d’ouverture de mails ou les clics sur les liens insérés.

N’hésitez pas à consulter les vidéos explicatives pas-à-pas pour la construction de votre campagne.

4. Quelle régularité ?

Si votre menu change tous les mois, vous pouvez en informer vos clients à ce rtyhme, cela les incitera à venir goûter la nouvelle carte. Sinon, une newsletter par trimestre devrait suffire pour leur délivrer vos actualités et évènements spéciaux à venir. C’est à vous de jauger le bon rythme pour tenir votre clientèle informée. Attention à ne pas les « spammer » avec trop d’envois qui les pousseront à se désabonner ! Pour les informations courantes nécessitant peu d’investissement de la part de vos clients (partage d’un article de presse élogieux, par exemple), privilégiez les réseaux sociaux.

À VOUS DE JOUER !
Lancez-vous, vous noterez la facilité déconcertante à mettre cet outil en place et constaterez rapidement le retour sur investissement.